devenez-une-pro-de-l'affiliation-en-quelques-heures

Tout savoir sur l’Affiliation | Devenez une Pro en quelques heures

Je suis hyper impatiente à l’idée de publier cet article ! J’ai décidé de vous bichonner et de vous faire des petits cadeaux ! Hey hey, je sens que je capte votre attention ! Avec le confinement, on a toutes un peu le moral dans les chaussettes, nos bonnes résolutions et notre routine commencent à s’essouffler. Dès qu’on allume la télévision ou que l’on va sur les réseaux sociaux, on est rattrapé par l’actualité morose du Covid-19. Personnellement, je regarde de moins en moins le journal télévisé, je préfère m’imprégner de choses positives, pour les mettre ensuite dans mon blog ! Mais en bonne bavarde que je suis, je m’égare ! Voici donc ce que je vous réserve aujourd’hui dans cet article :

  • Une présentation de ce qu’est l’affiliation marketing, un business très rentable et très simple à mettre en œuvre.
  • Un lien vers une formation, THE formation devrais-je dire ! pour devenir une reine de l’affiliation. Cette formation est celle d’Emma, une web entrepreneuse accomplie. Elle propose un programme concret et hyper efficace. Allez faire un tour sur son blog, Ambitions féminines, et vous comprendrez pourquoi j’écris tout cela.
  • Vous commencez à me connaître, je veux vous donner de la théorie mais aussi du concret ! Vous ferez la connaissance d’Aya Amana, une experte en marketing et en affiliation.

Alors, pour tout savoir sur l’affiliation, c’est par ici que cela se passe. Je vous souhaite à toutes une excellente lecture !

Le marketing d’affiliation, Quesaco ?

Le marketing d’affiliation est le fait de recommander un produit ou un service en ligne, en utilisant un lien unique. Si une personne effectue un achat par l’intermédiaire de votre lien, vous gagnez une commission.

Vous aimez recommander des produits à vos proches ? Je vous propose d’être payées pour le faire !

C’est pourquoi je vous recommande de consulter le blog d’Emma, Ambitions féminines. Je recommande aussi sa formation “les Reines de l’Affiliation. C’est pour moi la meilleure formation sur le sujet qui soit. 

Oui, c’est un lien affilié, je ne vais pas vous mentir. Si l’une d’entre vous décide de s’offrir sa formation en passant par mon lien, je recevrais une commission. Mais je le fais pour une bonne raison. Je ne présenterais pas sa formation si je n’y croyais pas et si je n’étais pas convaincue. Emma est une excellente pédagogue et elle connaît son métier. Sa formation vous fera franchir un cap dans votre vie et dans vos projets de business

Elle est à un prix très raisonnable et surtout, elle sera rentabilisée en un rien de temps. Cerise sur le gâteau, vous bénéficiez d’un accompagnement personnalisé et vous avez accès à toute une communauté, grâce aux groupes Facebook et WhatsApp.

J’en parle d’autant plus facilement que j’ai moi-même suivi cette formation. Je connais donc parfaitement le produit que je mets en avant ! Mon objectif est de vous proposer des business rentables et simples à lancer. L’affiliation était jusqu’à présent un mystère pour moi, et je voulais réellement comprendre son fonctionnement. Cela fait un mois que j’ai fait ce programme et je n’en reviens toujours pas ! Donc foncez les filles ! 

Pour les plus hésitantes, Emma propose un cours gratuit pour bien expliquer cette activité et l’état d’esprit de sa formation. Grâce à cela, vous savez où vous allez.

Comment obtenir un lien d’affiliation ?

Pour savoir si une entreprise dispose d’un programme d’affiliation, vous tapez dans votre barre de recherche Google « nom de l’entreprise + programme d’affiliation ». Si l’entreprise a un programme, cela apparaîtra en premier dans la page de résultats. 

Vous devez formuler une demande auprès de l’entreprise que vous souhaitez et obtenir son approbation afin de pouvoir commencer. De nos jours, presque toutes les entreprises ont un programme d’affiliation.

Lorsqu’une entreprise demande à devenir affiliée, elle demande presque TOUJOURS si vous avez un site web. Chaque marque a ses propres règles concernant le marketing d’affiliation. Certaines exigent que vous soyez présentes sur les réseaux sociaux, mais ce n’est pas une obligation.

Si vous n’avez pas de site web ou de blog, je vous conseille très fortement de suivre la formation d’Emma. Elle vous explique comment parvenir à bien vivre de cette activité, même si vous n’êtes pas hyper présentes sur les réseaux sociaux.

Une fois votre demande approuvée, vous recevrez un lien unique que vous utiliserez à chaque fois que vous mentionnerez l’entreprise.

À lire aussi : Être une femme qui entreprend | Bien choisir son Business en 2020.

Rencontrons à présent Aya Amana, mon entrepreneuse de la semaine

Quels sont tes débuts dans le marketing d’affiliation ?

Je me suis lancée car je n’en pouvais plus du salariat ! À la base, je suis ingénieure en informatique. Je porte le voile, et je ne supportais plus de devoir l’enlever en arrivant au bureau. J’angoissais énormément de devoir aller travailler, je me sentais schizophrène et hypocrite.

Ma grossesse a tout déclenché. C’est à ce moment-là que j’ai décidé de démissionner. Je souhaitais m’occuper au maximum de mon bébé, et je n’envisageais même pas de le laisser à la crèche au bout de 3 mois !

Je dois avouer, cependant, que j’ai pas mal déchanté par rapport à ma vie de maman. Les nuits blanches, le ménage, les couches … Vous ajoutez à cela le manque flagrant de considération pour le rôle de maman, il n’en fallait pas davantage pour que je déprime. L’arrivée de mon 2e enfant n’a fait que confirmer ce que je ressentais.

Il me fallait une activité, quelque chose qui me permette de m’épanouir en tant qu’individu. Mais quoi ?

J’ai alors entrepris de nombreuses recherches sur internet mais tous les métiers que je trouvais ne me convenaient pas du tout. Répondre à des sondages, faire du secrétariat à distance, de la transcription, non merci. Je voulais être à mon compte pour gérer mon temps comme je le voulais.

Au cours de mes recherches, je suis tombée sur une vidéo YouTube Miryam Karama, du blog Mampreneure. Elle parlait du marketing d’affiliation, et là j’ai eu un choc, une vraie révélation ! Voilà ce qu’il me fallait !

Je suis entrée en contact avec Miryam et elle m’a conseillé la formation créée par Emma, “les Reines de l’Affiliation”. J’ai tout de suite adhéré car la formation ne vend pas du rêve et n’est pas chère du tout. Je me sens proche de la personnalité d’Emma, suivre son programme a été un pur bonheur.

J’ai suivi la formation en juillet 2019 et je démarrais dès le mois d’août !

Que fait une experte dans ton genre ?

Mon métier consiste à recommander le produit des autres. Cela peut être des formations, des prestations de service ou des logiciels pour web entrepreneurs. J’ai démarré sur Facebook et Instagram. J’aide les autres, je réponds à leurs questions et leur propose des solutions adaptées. 

Le secret pour réussir est de toujours proposer le bon produit à la bonne personne. Personne n’aime se faire forcer la main ou se voir proposer des produits qui ne lui correspondent pas du tout. Nous fonctionnons tous comme cela.

Il faut aussi passer du temps avec les gens, leur expliquer les choses et répondre aux questions. Pour réussir dans l’affiliation, il faut de la disponibilité et de la sincérité. Sinon, vous pouvez dire adieu à votre crédibilité.

Depuis deux mois maintenant, j’ai un blog où je parle de business et marketing et j’ai également lancé un compte Pinterest. Je suis de moins en moins sur les autres réseaux sociaux. Je mise plus sur le contenu de qualité et sur le SEO. Être bien référencée m’apportera davantage de trafic sur mon blog et je toucherai plus de gens. À moyen-terme cela me permettra de générer plus de revenus passifs

Combien gagne une experte en affiliation ?

Je préfère le dire tout de suite, se lancer dans un business sur internet n’est pas facile. Il ne faut pas s’imaginer que l’on gagne rapidement de l’argent sans rien faire. Il faut au contraire travailler, avoir un moral d’acier et ne pas hésiter à se remettre régulièrement en question.

Il faut au départ beaucoup travailler, s’investir. Les résultats mettent parfois un peu de temps à venir mais il faut persévérer. Il faut attendre que les graines ne notre travail germent et poussent, tout simplement. Cela prend plus ou moins de temps selon les personnes et les situations.

Les revenus ne tombent pas de façon régulière, comme un salaire. On peut voir beaucoup de commissions arriver d’un coup, puis plus rien pendant plusieurs jours. Il faut être mentalement prêt à cela. 

Pratiquer le marketing d’affiliation via les réseaux sociaux apporte un complément de salaire non négligeable, voire très confortable. Pour des revenus plus stables et plus réguliers, je vous conseille de créer votre blog et votre chaîne You Tube.

Penses-tu que ce métier soit idéal pour les femmes et mamans au foyer ?

Bien sûr, j’en suis l’exemple même ! J’ai choisi ce métier pour concilier vie de famille et vie professionnelle. Je travaille en moyenne 4 heures par jour, samedi et dimanche compris. Rarement moins mais jamais plus !

Le web présente de nombreuses opportunités pour les mamans au foyer, il faut en profiter à fond ! Même si vous ne visez pas l’indépendance financière, créer son business est un vrai challenge. Cela libère l’esprit et améliore l’estime de soi !

Personnellement, je me suis lancée dans l’aventure avec cet état d’esprit positif. L’appât du gain ne peut pas être la seule motivation. Comme je l’ai expliqué auparavant, les résultats n’apparaissent pas tout de suite, donc si vous ne visez que l’argent, vous risquez d’être très déçues et de perdre espoir.

Comment trouves-tu des clients ?

Je travaille principalement sur Facebook et Instagram. Sur Facebook je vais dans des groupes qui traitent de la thématique abordée par la formation que j’ai à vendre. Ainsi, si je dois recommander une formation sur l’alimentation saine, je cible les groupes parlant de ce sujet, ou de la perte de poids. Il faut savoir poser les bonnes questions pour comprendre les besoins des gens. J’engage la conversation avec les membres du groupe. Tout doit se faire très naturellement. Parfois je prends carrément les devants et je poste des solutions et des conseils pratiques, toujours en lien avec le produit que je dois booster. Si les personnes sont intéressées, elles s’adressent à moi et je poursuis les échanges en MP.

Sur Instagram, je crée des posts correspondant aux problématiques de mon “client cible”, en soignant bien les hashtags que j’utilise. Si cela parle aux gens, ils s’abonnent et viennent directement à moi. Là aussi, je discute j’échange ensuite en MP pour bien comprendre les attentes de chacun.

Faut-il des compétences spécifiques pour faire cela ? Il faut bien évidemment maîtriser un minimum les réseaux sociaux. Mais plus que tout il faut faire preuve de sincérité et d’empathie. Je suis absolument contre un marketing agressif, qui est totalement inefficace. Je suis à l’écoute des attentes et des envies de mes interlocuteurs.

Quels conseils peux-tu donner aux lectrices de Femmes Ô Business ?

J’ai envie de leur dire de ne jamais faire les choses à contrecœur, si vous n’aimez pas votre travail ne le faites plus. Cherchez à tout prix une porte de sortie. J’avais un poste très bien payé et une belle carrière qui s’annonçait mais jamais je n’ai pu troquer mes valeurs, le temps passé avec mes enfants et mes envies contre de l’argent.

Et si vous n’aimez pas le fait d’être simplement maman alors ne sacrifiez pas non plus vos rêves pour vos enfants. Je pense qu’un juste équilibre est nécessaire à l’épanouissement d’un individu. Si vous êtes heureuses, vous rendrez vos enfants heureux.

C’est pourquoi je pense que le web est le bon compromis. Même si vous ne souhaitez pas entreprendre, il existe de nombreux métiers de freelance que les web entrepreneuses recherchent comme le montage vidéo, la rédaction web, la transcription, le secrétariat, la comptabilité, le graphisme. J’ai d’ailleurs écrit un article à ce sujet sur mon blog: Quel travail faire de chez soi ?.

Merci à Aya d’avoir pris le temps de répondre à mes questions sur l’affiliation, qui est un moyen très efficace de gagner de l’argent à domicile, quand on s’y prend correctement, bien sûr.

Avez-vous envisagé ou faites-vous actuellement du marketing d’affiliation ? Partagez votre expérience en commentaire, j’ai hâte de vous lire !

À lire aussi : Comment devenir Community Manager ? Toutes les réponses à vos questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page