vendre-en-ligne

Rejoignez la Team de Celles qui Réussissent Grâce à la Vente en Ligne

🚨Réservé exclusivement aux femmes qui veulent un site e-commerce qui cartonne et attire du trafic🚨

Ce n’est plus un secret, la vente en ligne attire de plus en plus de monde. Professionnels ou particuliers, tout le monde semble saisi de la fièvre vendeuse ! Pour autant, cela ne signifie pas que l‘on trouve une qualité de services ou de produits irréprochables à chaque fois. Je ne parle pas forcément des e-vendeurs peu scrupuleux, qui malheureusement fleurissent eux-aussi à mesure que ce nouveau moyen de consommer se développe. Je pense plutôt à ceux qui ont voulu aller trop vite, qui se sont lancés sans avoir étudié tous les aspects de leur commerce. Le résultat ? Beaucoup de désillusions, d’argent et de temps perdus. Certes l’échec est formateur, mais quand même … Il peut aussi être dévastateur quand on a mis toutes ses ressources et son énergie dans la bataille. C’est pourquoi je vous propose cette semaine de vous expliquer comment être de celles qui réussissent grâce à la vente en ligne. Cet article est garanti 100 % authentique, sans chichis et sans blablas ! Du concret et du pratique pour vous aider à progresser dans votre business !

Déterminez votre cible

Tout d’abord, quel est votre cible ? Êtes-vous plutôt C to C, B to C … ? Mais de quoi parle-t-elle … Derrière ces petites lettres anodines il y a tout simplement le créneau sur lequel vous vous positionnez !

Le C2C (Consumer to Consumer), de particulier à particulier en somme. Vous avez saisi le concept, vous n’êtes pas un vendeur professionnel et vous vendez à d’autres particuliers. Cette pratique n’est pas celle qui génère le plus de chiffre, ce n’est qu’un complément de revenus. Je ne m’étendrai donc pas là-dessus.

Le B2C, pour Business to Consumer. Voilà qui nous intéresse davantage. Les échanges commerciaux ont lieu entre une entreprise et un client, consommateur final.

Le B2B, pour Business to Business. Cette pratique commerciale décrit les échanges interentreprises. Vous proposez des produits et des prestations payantes aux entreprises et aux administrations (dans ce cas-là on parle même de B2A !).

Ainsi, pour résumer simplement les choses, si vous achetez des chaussures chez un grossiste pour votre site de vente en ligne, c’est du B2B. Quand vous les revendez à votre client final, via votre site marchand, c’est du B2C !

Pourquoi toutes ces précisions ? Car selon votre cible, vos produits et vos prestations, votre démarche marketing ne sera pas la même. Votre communication sera différente et devra être adaptée à votre cible. Vous n’utiliserez pas les mêmes arguments pour une entreprise que pour une femme ou un adolescent. Les médias sociaux utilisés seront également adaptés à votre audience.

Donc avant de partir dans tous les sens, répondez à cette question simple et pourtant ô combien importante : à qui je m’adresse ? Qui va acheter mes produits ?

Respectez les obligations légales

Vendre légalement sur internet signifie que votre activité doit respecter les règles dictées par la loi française. Le processus de commandes, la protection des données personnelles et la protection du client sont strictement encadrés par le droit. Ne pas les respecter peut coûter gros et vous griller définitivement sur la toile.

Le statut

Commençons par le commencement ! Votre entreprise doit être déclarée. Le choix du statut se fait en fonction des critères suivants :

  • le nombre d’associés impliqués (je ne parle pas des salariés) ;
  • le chiffre d’affaires que votre business est susceptible de générer (le chiffre d’affaires annuel est plafonné pour le statut de micro entrepreneur par exemple) ;
  • le niveau de croissance prévu pour votre entreprise ;
  • le degré de protection voulu pour vos biens personnels.

La check list des obligations légales

Tous les sites de e-commerce correctement réalisés sont en conformité avec les obligations suivantes :

  • la protection des données personnelles ;
  • la notion de contrat de vente ;
  • une politique de livraison, de rétractation et de gestion des retours clairement affichée ;
  • un accès direct sur votre site aux conditions générales de vente et aux mentions légales.

Le portail de la transformation numérique des entreprises regorgent d’informations précieuses pour les futurs e-commerçants et proposent un guide complet des droits et des devoirs du vendeur e-commerce. À lire sans modération !

Réussissez dans la vente en ligne grâce à des investissements de base

La nécessité de déléguer

Quand on se lance dans le commerce électronique, surtout la première fois, on veut tout faire tout seul. On pense tout d’abord pouvoir tout gérer mais on est surtout guidé par un souci bien légitime d’économie.

Bien vendre en ligne, attirer du trafic et augmenter son taux de transformation (quand le visiteur sur votre site passe à l’action et achète) nécessite de se faire aider par des professionnels.

À moins d’être hyper qualifiée dans tous les domaines requis (peu de gens le sont !), n’hésitez pas à avoir recours à des professionnels pour vous fabriquer une identité qui vous ressemble et qui reflète une image professionnelle de votre produit ou de votre prestation.

Parmi les domaines pour lesquels je vous conseille le recours à un spécialiste, voici les plus importants (liste non exhaustive !) :

La formation

Oui, on peut apprendre à vendre en ligne ! Bien sûr, vous pouvez vous former en autodidacte, en parcourant la toile, en vous inspirant de ceux qui ont réussi. Sachez néanmoins que des formations en ligne ou des coachings existent, pour vous aider à vous lancer sereinement (si l’accompagnement proposé par Femmes Ô Business vous intéresse, contactez-moi !).

Votre identité visuelle

N’est pas graphiste qui veut ! Ne négligez pas votre logo, il est le reflet de votre image et de votre produit ou service. Inutile dans un premier temps de faire appel à une agence de communication hors de prix. Il existe des graphistes freelances talentueux et tout à fait abordables.

Votre site internet

Je détaille juste après la question du site internet à utiliser pour votre plateforme de vente en ligne.

Ce dont je souhaite parler ici, c’est de référencement naturel et d’optimisation. Un bon site internet doit proposer un contenu de qualité, utile, agréable à lire et sans fautes d’orthographe. Pour un site marchand, ne faites surtout pas l’impasse sur les fiches produits. Elles guideront vos visiteurs dans leur shopping et convertiront leur visite en acte d’achat.

Le rédacteur web est le spécialiste qui saura vous proposer ce dont vous avez besoin. Ce professionnel des mots rédige pour des textes accrocheurs qui attireront les visiteurs dans votre boutique.

Choisissez un bon site pour vendre en ligne

Le meilleur site pour vendre en ligne ? Vaste débat, dans lequel je me garde bien de me lancer ! Personnellement, j’ai choisi WooCommerce pour mon site Capill’Care.

Pourquoi j’ai choisi WooCommerce

WooCommerce est un plug-in de WordPress, le CMS sur lequel je développe ma boutique en ligne. J’en suis extrêmement satisfaite, j’apprécie sa simplicité d’utilisation, un vrai atout pour les débutants.

Bon, au départ, je dois reconnaître que j’ai pas mal galéré quand même, mais j’étais vraiment novice dans le domaine de l’internet.

Le petit plus qui m’a fait choisir WordPress et WooCommerce ? La possibilité de créer un blog lié au site marchand. Tous les CMS proposent cette fonctionnalité mais je trouve personnellement que les services proposés par WordPress sont imbattables.

Pourquoi ce détail fait-il la différence ? Alimenter régulièrement un blog est positif pour le référencement et le positionnement de votre site. En proposant des articles SEO-friendly vous augmentez vos chances d’attirer du trafic.

Dernier point, créer sa plateforme de commerce en ligne implique des coûts. Si WooCommerce est gratuit, certaines options et fonctionnalités ne le sont pas, tout dépend du degré de personnalisation voulu pour votre site.

Ne voyez pas trop grand dès le départ, mais ne voyez pas trop petit non plus ! Offrir de nombreuses fonctionnalités à vos visiteurs améliore leur expérience utilisateur (l’UX) et leur donne envie de revenir !

Un large choix de plateforme

Vous pouvez créer votre site et votre magasin en ligne sur beaucoup d’autres plateformes, parmi lesquelles :

  • Prestashop
  • Wix
  • Magento
  • Shopify

Je vous recommande pour cela un article de la Fabrique du Net, qui dresse un comparatif très détaillé des meilleurs CMS de e-commerce.

Bonus : Mon top 5 des activités les plus rentables

Ne paniquez pas si c’est votre cas, mais beaucoup d’aspirants à la vente en ligne se lancent dans l’aventure sans savoir quoi vendre ou quoi créer pour vendre ! Souhaitez-vous vous positionner sur une niche (produit spécifique pour lequel il y a peu de concurrence) ou acheter en gros et vendre sur Amazon ?

Voici ce qui fait fureur en 2020 sur les marketplaces :

Les produits cosmétiques

Cette catégorie de produits permet de toucher un large public car quel que soit l’âge et le sexe, il y a une gamme à développer et à proposer.

C’est un secteur dans lequel il est intéressant de se spécialiser. C’est le choix que j’ai fait avec ma gamme de produits capillaires ayurvédiques qui s’adressent aux femmes ayant des cheveux crépus. Je fais développer mes produits en laboratoire, à partir de mes propres formules.

Les produits santé et bien être

Cette thématique offre des possibilités infinies ! Cela passe par l’alimentation et les compléments alimentaires, le coaching, les programmes d’accompagnement pour rester en forme, perdre du poids …

Comme à chaque fois, n’hésitez pas à utiliser votre expérience personnelle et à vous spécialiser, pour offrir une prestation sur-mesure !

Les vêtements, accessoires et jouets pour enfants et bébés

Que ne ferait-on pas pour nos petits trésors … Ce secteur pèse plusieurs milliards d’euros et c’est en constante augmentation ! Il y a forcément une catégorie de produits dont vous pourrez tirer parti efficacement.

Les produits pour animaux de compagnie

Voilà un autre secteur qui génère des milliards d’euros de recettes, et la tendance est sans cesse à la hausse. Les propriétaires d’animaux sont prêts à dépenser énormément pour leurs fidèles compagnons à poils, à plumes ou à écailles !

Les gens recherchent des produits de qualité, des gammes bio, peu importe le coût.

Le fait-main et les produits éthiques

Les produits artisanaux ont la côte, investissez le créneau ! Nous sommes tous à la recherche de produits plus authentiques, plus respectueux de l’environnement et fabriqués en France. Le consommateur évolue et accepte de plus en plus de payer plus cher un produit, pourvu qu’il y retrouve ses valeurs.

J’ai détaillé dans mon article bonus un certain nombre de business en ligne très rentables. Vous pouvez également retrouver d’autres idées dans mes entretiens avec les entrepreneuses que j’ai la chance de rencontrer et que je vous invite à lire ou à relire sur le blog.

Voici de quoi nourrir votre réflexion si vous souhaitez vous lancer dans cette aventure entrepreneuriale palpitante !

👀Vous souhaitez aller plus loin ? Je vous propose un accompagnement personnalisé pour vous aider à mettre votre business sur les rails.

Retrouvez ma méthode, mes conseils et mon accompagnement pas à pas pour mettre toutes les chances de votre côté.

Faites-moi confiance, faites-VOUS confiance et VOUS réussirez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page