femmes-entrepreneures-2020-le-reseau

Femmes Entrepreneures en 2020 | Le réseau, un enjeu vital pour votre business

Adoptez un mindset gagnant pour développer votre entreprise

Le réseau est indispensable pour un entrepreneur s’il veut se faire connaître. Découvrez les initiatives majeures dédiées aux femmes et ne vous sentez plus jamais seule !

Je suis toujours gênée avec cette notion d’entrepreneuriat féminin ou au féminin, selon la formule que vous préférez. Pourtant, je dédie un blog à cela, vous allez donc penser que je ne sais pas ce que je veux ! Ce qui me déplaît avec cette approche, c’est qu’elle semble renvoyer dos à dos les hommes et les femmes, dans cet éternel combat pour la parité… Oui au girl power, mais non à la guerre des sexes ! Il faut cependant admettre que les femmes sont moins présentes à la tête des entreprises que les hommes, alors que leurs résultats sont pourtant excellents. Vous êtes une femme entrepreneure ou vous souhaitez le devenir en 2020 ? Adoptez le mindset gagnant ! Voici un article rempli de bons conseils pour comprendre l‘entrepreneuriat et pour savoir comment utiliser les outils et les structures mis à votre disposition. Je vous garantis qu’à la fin de l’article vous serez regonflées à bloc et que vous ne vous sentirez plus jamais seule avec votre business !

L’entrepreneuriat féminin, un développement encore trop lent

Égalité ou parité, vraiment ?

Quand j’ai commencé les recherches pour cet article, j’ai failli tomber de ma chaise à plusieurs reprises, tant l’histoire des droits des femmes est édifiante. J’espère donc que vous êtes bien installée ! Saviez-vous par exemple que le droit pour les femmes mariées d’exercer une profession sans l’accord de son mari ne date que de 1965 ? Que la reconnaissance du principe « à travail égal, salaire égal » ne date que de 1972 ? D’ailleurs, la question de l’égalité des salaires est loin d’être résolue, mais ce n’est pas le sujet du jour.

Quant à la communauté afro-caribéenne, elle est très peu représentée et surtout très peu visible en France. Beaucoup de jeunes femmes talentueuses préfèrent s’expatrier aux États-Unis ou en Afrique pour avoir une certaine visibilité.

C’est que que Clarisse Libene explique très bien dans un article qu’elle a rédigé pour le Huffington Post en mars 2018.

Bref, vous l’aurez compris, la mentalité dominante de nos sociétés ne milite pas franchement pour le développement de l’entrepreneuriat des femmes.

Vous avez dit syndrome de l’imposteur ?

Selon une étude de l’INSEE parue en mars 2019, les femmes représentent seulement un tiers des créateurs d’entreprises alors qu’elle représente la moitié des actifs en France.

Si j’en crois tout ce que j’ai lu, de nombreuses raisons expliquent de tels écarts.

  • Le syndrome de l’imposteur. À tout seigneur, tout honneur, ce n’est pas pour rien que je place cette raison en première position ! Hé oui, nous les femmes nous remettons sans cesse en question et nous sentons moins légitimes que ces messieurs. Et quand ce n’est pas le cas, nous avons tendance à nous mettre en retrait, à moins nous exposer. Quand on voit les exploits de certaines personnes, on se demande encore comment on peut penser cela !
  • La difficulté de concilier vie familiale et vie professionnelle. Très franchement, je ne sais pas si c’est une (triste) particularité française, mais la femme est avant tout considérée comme une maman. Un sondage datant de 2017 révèle que 10 % de la population française estime que la place de la femme est à la maison, contre 20 % en 2002. Subissons-nous les contraintes de la société ou sommes-nous les victimes plus ou moins consentantes des stéréotypes ancrés dans nos esprits depuis des générations ? De toute évidence les chiffres sont sans appel : alors que 57 % des entrepreneurs ont des enfants, seulement 18 % sont des mères.
  • Un accès inégal au financement. Dans le même esprit que ce que je viens de dire précédemment, les femmes obtiennent moins de financement que les hommes, mais de nombreuses études ont aussi montré qu’elles demandaient moins que leurs homologues masculins ! Pour bien comprendre ce dont il s’agit, je vous conseille la lecture de cet article des Echos, paru en 2018.

>> À lire aussi : Rejoignez la team de celles qui réussissent grâce à la vente en ligne

Faire exploser le plafond de verre

Les atouts des femmes sont pourtant bien nombreux ! Toujours à partir de mes nombreuses recherches, j’ai pu constater avec un grand plaisir que les femmes étaient statistiquement de meilleures gestionnaires que les hommes !

Les domaines dans lesquels les femmes sont présentes sont encore trop souvent cantonnés aux domaines que l’on leur pense naturellement dévolus : vente, restauration ou encore service à la personne.

Les femmes sont également trop absentes des domaines de l’innovation et de la technologie, même si les écarts tendent à se réduire lentement.

Les groupes et réseaux à suivre pour les femmes entrepreneures en 2020

Je ne pense pas me tromper en écrivant que tous les entrepreneurs ont ressenti un jour un grand moment de solitude face à l’immensité de la tâche à accomplir, face aux méandres de l’administration ou face à des interlocuteurs peu compréhensifs de leur situation.

Bien sûr, quand on se lance dans la création de son entreprise, c’est justement pour être son propre patron et pour diriger sa structure en fonction de ses principes et de ses idées. Cela interdit-il pour autant d’obtenir des petits coups de pouce bienveillants ?

C’est précisément là qu’interviennent les groupes d’influence et les réseaux. Il en existe de nombreux en France, spécifiquement dédiés à l’entrepreneuriat des femmes. Ils sont là pour rappeler que, oui, il faut oser entreprendre au féminin !

La richesse des initiatives régionales

De nombreuses initiatives locales voient régulièrement le jour. En effet, de plus en plus de cheffes d’entreprise créent leurs groupes au niveau local pour aider les jeunes entrepreneuses.

Pourquoi choisir un groupe exclusivement féminin ? Sachez tout d’abord qu’il est possible d’appartenir à plusieurs groupes ! Et que les groupes mixtes sont aussi très enrichissants et stimulants pour le business ! Mais les groupes dédiés aux femmes abordent des thématiques plus larges, pas uniquement liées à l’activité professionnelle, mais aussi à la vie de famille, à la difficulté de mener de front ces 2 domaines.

Je vous conseille pour cela le réseau des Mampreneures, qui a pour objectif de rompre l’isolement des mamans cheffes d’entreprise. Des rencontres sont régulièrement organisées dans toute la France.

>> À lire aussi : l’interview de Céline Michelot, du blog Mamtpreneure.com

Le club Osez Entreprendre Au Féminin est actif depuis 2015 sur Toulouse. Il propose un accompagnement adapté aux enjeux économiques de Toulouse et de sa région. Côté activités, le club propose des ateliers, des afterworks mensuels et une journée annuelle de rencontres et d’échanges.

N’hésitez pas à aller faire un tour sur internet et à chercher ce qui se passe autour de vous, il existe forcément quelque chose. Et s’il n’y a rien ou rien qui vous convient, à vous de le créer !

Les réseaux nationaux

Les groupes d’influence au niveau national ont l’avantage d’être très bien structurés, d’avoir pignon sur rue et d’organiser des événements de grande ampleur. Bonne nouvelle, les bonnes initiatives ne sont pas uniquement parisiennes et les déclinaisons régionales sont nombreuses.

Ma sélection aux petits oignons, spécialement pour vous !

  • Willa se décrit comme “le premier accélérateur de mixité dans l’innovation”. Ce groupe soutient et accompagne les startups mixtes et les entrepreneuses dans le domaine de la Tech et de l’innovation. Grâce à 12 programmes d’accompagnement, vous pouvez régulièrement vous former et étoffer votre réseau de façon imparable.
  • Bouge ta boîte est un réseau résolument dynamique et tourné vers l’action ! Il promeut un entrepreneuriat féminin qui ose faire bouger les lignes et encourage les femmes à ne surtout pas renoncer à leurs valeurs pour y arriver. Le réseau compte 165 cercles répartis sur tout le territoire national et propose des réunions tous les 15 jours entre les membres. Aujourd’hui, plus de 1 000 « bougeuses » travaillent au développement de l’entrepreneuriat féminin, serez-vous la prochaine ?
  • Le réseau Empow’Her. Si l’entrepreneuriat social vous passionne, rejoignez sans hésiter ce groupe. Il œuvre en faveur des femmes dans le monde entier, en Europe, en Afrique et en Amérique du Sud. Empow’Her promeut l’émancipation des femmes et propose des programmes d’accompagnement aux entrepreneuses.

Cette liste est loin d’être exhaustive, alors soyez curieuse ! N’hésitez pas à me faire part de vos trouvailles dans les commentaires !

Les entrepreneuses inspirantes à suivre de toute urgence

Saviez-vous que derrière vos marques préférées se cachent des femmes déterminées et talentueuses ?

La fondatrice et présidente de Leetchi n’est autre que Céline Lazorthes. Elle a lancé la célèbre plateforme de cagnottes en ligne alors qu’elle était toujours étudiante.

Si je vous dis Birchbox ? Sachez que derrière ce concept qui a révolutionné le monde des cosmétiques depuis 2010, il y a Mathilde Lacombe, Katia Beauchamp et Hayley Barna !

La brillante Lucie Basch se bat depuis 2016 contre le gaspillage alimentaire avec son application Too Good To Go. Grâce à elle, des millions de repas ont été sauvés de la poubelle.

Quant à Camille Riou, elle a fait le choix judicieux de créer des bijoux éthiques depuis 2015 avec sa marque LOU.YETU. Suivez-la sur Instagram ou sur Pinterest, vous constaterez que son succès est bien établi !

Je parlais de Clarisse Libene plus haut dans l’article. Cette brillante entrepreneuse est coach et tradipraticienne africaine à Angers (https://therapiesafricaines.com/). Elle est aussi la fondatrice depuis 2018 de l’Afropreneuses Summit. Je n’ai pas vu d’édition 2020, probablement à cause de la COVID-19, mais je vous conseille de surveiller cet événement pour l’année prochaine !

Les femmes sont aujourd’hui présentes dans tous les secteurs de l’économie et cette tendance n’est pas près de s’arrêter !

>> Avez-vous lu 💥 mon article Bonus 💥 ? N’attendez plus pour le découvrir !

L’agenda 2020 : ma sélection de webinaires et de grands événements

Covid-19 oblige, nombre de grands événements ont été annulés ou reprogrammés. Beaucoup d’événements se tiennent en ligne, ce qui se révèle finalement très pratique. La liste des conférences et des webinaires destinés aux femmes entrepreneures est longue, vous avez de quoi faire !

  • Bouge ta boîte propose des webinaires tout l’été, pour faire découvrir son concept, ainsi qu’un tour de France entre septembre et octobre prochains.
  • Le Be a boss tour est un événement d’envergure national au profit de l’entrepreneuriat féminin. Également itinérant, il invite les entrepreneuses à se présenter au cours des 5 étapes qui composent son tour de France. La finale parisienne récompensera les entreprises prometteuses et innovantes de l’année.
  • Les journées de l’entrepreneuriat féminin s’étaient tenues en novembre 2019. Je n’ai rien vu concernant 2020, mais je conseille de rester à l’écoute ! Le programme de l’année dernière était riche et intéressant, avec conférences et ateliers.
  • Le salon SME des 12 et 13 octobre 2020, au palais des congrès à Paris. Une bonne occasion d’enrichir son réseau et de faire des rencontres pour booster son entreprise. L’édition 2019 avait même inscrit dans ses temps forts « la journée des femmes entrepreneures ». Souhaitons que ce soit le cas pour 2020 !

Et pour encore plus de rendez-vous, voici le lien vers l’agenda des Echos Entrepreneurs !

J’attends avec impatience vos commentaires, c’est toujours enrichissant de partager son expérience avec d’autres personnes, ne vous privez pas de ce plaisir !

👀Vous souhaitez aller plus loin ? Je vous propose un accompagnement personnalisé pour vous aider à mettre votre business sur les rails.

Retrouvez ma méthode, mes conseils et mon accompagnement pas à pas pour mettre toutes les chances de votre côté.

Faites-moi confiance, faites-VOUS confiance et VOUS réussirez !

Sources de l’article : https://www.alternatives-economiques.fr/lideal-femmes-devraient-rester-a-maison/00077848

https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/pourquoi-les-femmes-sont-sous-representees-dans-l-entrepreneuriat-817090.html

https://www.insee.fr/fr/statistiques/3741005

https://www.escadrille.org/fr/blog/entrepreneuriat-feminin-developpementhttps://blog.payplug.com/fr/6-initiatives-en-faveur-de-lentrepreneuriat-feminin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page