bien-choisir-son-business-en-2020

Être Une Femme qui Entreprend | Bien Choisir son Business en 2020

Devenez la working girl que vous rêvez d’être

Aspirer à changer de vie et de boulot est complètement légitime. Entre excitation, angoisse et remise en question, comment bien choisir son business ? Mes conseils pour enfin oser dépasser ses limites.

L’entrepreneuriat a aujourd’hui le vent en poupe. Nombreuses sont les personnes qui rêvent de tout envoyer promener, en commençant par leur patron. On s’imagine alors en train de briser les chaînes de l’esclavage moderne qu’est le salariat (selon les entreprises, je n’exagère malheureusement pas) pour devenir son propre boss. Vraie remise en question ou douce utopie ?  Bonne nouvelle pour vous, cet article va vous le dire ! J’ai créé Femmes Ô Business pour inspirer de futures entrepreneuses, il est donc naturel pour moi de les guider sur ce chemin passionnant qu’est la création d’entreprise ! Savez-vous d’ailleurs que 40% des entrepreneurs sont des femmes ? Mesdames, nous prenons le pouvoir, nous n’avons plus peur ! Mais nous aimons aussi nous compliquer la vie et en plus d’accueillir de nouvelles responsabilités, nous souhaitons aussi et surtout concilier vie privée et vie professionnelle ! Dans de telles conditions, comment bien choisir son business ? Découvrez ma méthode pour guider votre prise de décisions et entamer sereinement votre nouvelle vie.

#1 Un peu d’introspection

Oui, cela n’a jamais fait de mal à personne. On se munit donc d’un carnet et d’un stylo, on s’assure d’être au calme et on fait le point sur ses forces et ses faiblesses.

Recherchez-vous à tout prix le contact, ou au contraire êtes-vous une grande timide devant l’éternel ? Ces questions ne sont pas anodines, car il est préférable de choisir son business en fonction de son tempérament. N’oubliez qu’au départ de l’aventure vous allez être seule pour gérer tous les aspects de votre affaire. Il s’agit donc de mesurer ce que cela implique.

Réfléchissez à ce que vous savez faire

C’est parfois très simple à déterminer.

Vous êtes une musicienne accomplie, une artiste talentueuse et originale, une photographe émérite. Votre talent est bien présent et vous le travaillez avec passion depuis des années.

Dans un autre registre, vous pratiquez un métier qui exige des compétences techniques spécifiques et très prisées : le droit, la finance ou la comptabilité.

Ou alors vous avez un passe-temps que vous pratiquez à un niveau expert, comme la couture, ou la fabrication de bougies par exemple.

Votre nouvelle vocation se dessine donc assez naturellement. Vous allez partager votre savoir et votre expérience avec les autres grâce à des formations en ligne, du coaching ou du conseil. Vous pouvez également vendre vos productions home made.

Il est cependant parfois difficile de connaître ses points forts. Que faire si vos talents sont moins évidents ?

Déterminez ce que vous souhaitez apprendre à faire

Nous arrivons à un moment où l’introspection devient plus difficile, l’envie d’abandonner ne cesse de grandir. Accrochez-vous et oubliez toute notion de jugement. Ce que vous notez sur votre petit carnet est à vous, pour vous.

Pour quoi vibrez-vous ? Quelle est votre passion secrète et inavouée ? Les fleurs ? La pâtisserie ? Les langues étrangères ? La mécanique ?

Il s’agit là de lever un blocage psychologique important. Vous n’êtes pas encore spécialiste dans votre domaine de prédilection, mais qui peut l’être sans avoir été formé au préalable ? C’est un aspect de l’entrepreneuriat que j’évoque souvent dans mes articles, l’importance de la formation.

Il existe aujourd’hui de nombreuses possibilités de se former, à distance ou en présentiel. Outre les formations en ligne, vous pouvez opter pour les cours du CNED, ou du Centre Européen de la Formation par exemple. Mais il existe beaucoup d’autres organismes.

Vous pouvez aussi démarrer une nouvelle carrière avec un certificat, au lieu d’un diplôme. Il faut souvent moins d’un an pour obtenir un certificat et, dans certains cas, seulement quelques semestres. Renseignez-vous auprès de votre université locale pour savoir quels programmes de certificat sont proposés dans votre région.

#2 Définir ses attentes

Cette étape fait partie intégrante de votre business plan. Pour cela, vous pouvez réaliser une carte mentale, c’est un excellent procédé pour faire le point sur ses idées et les trier. On brainstorme toute seule en quelque sorte !

Donc, pourquoi vous lancez-vous dans un business ?

  • Pour un complément de revenu. Dans ce cas-là, définissez bien le temps que vous pouvez accorder à ce 2e travail. Recherchez plutôt des activités ne nécessitant pas d’investissements financiers trop importants de votre part. La vente à domicile est une piste à explorer, j’ai d’ailleurs écrit un article à ce sujet. Pas de business plan complexe à rédiger, un investissement initial raisonnable et surtout vous gérez votre planning comme vous le souhaitez.
  • Pour travailler depuis la maison et s’occuper des enfants. Pratiquer une activité depuis la maison permet de gagner du temps, sur le temps de transport notamment. On s’économise du stress et on se libère l’esprit pour se concentrer au maximum sur son business. Cerise sur le gâteau, on passe plus de temps avec ses enfants. Attention toutefois à ne pas se bercer d’illusions ! Créer son entreprise demande du temps et ce que vous ne ferez pas la journée, il faudra bien le faire à un moment, donc le soir. De plus, le confinement que nous vivons en ce moment nous montre bien les limites du télétravail avec de jeunes enfants à la maison.
  • Pour changer le monde. Voilà un programme ambitieux ! Vous avez des valeurs que vous souhaitez partager et vous ambitionnez d’apporter votre contribution à la société.

Créez une coopérative ou une association à but non lucratif. Ces deux types d’entreprises exigent beaucoup d’investissement personnel, mais elles se révèlent incroyablement gratifiantes.

Si l’argent n’est pas votre principale motivation, tentez l’expérience du bénévolat. Il est un excellent moyen d’apprendre comment fonctionnent les organisations à but non lucratif. De plus, les contacts et les compétences acquises vous aideront dans votre choix si vous décidez, par la suite, de créer votre propre entreprise.

  • Pour en vivre pleinement. C’est décidé, vous voulez un vrai changement dans votre vie. C’est un choix audacieux, grisant, mais un peu angoissant aussi. Si vous êtes à la tête d’une famille, ne foncez pas non plus tête baissée. Prévoyez de solides garanties (épargne, salaire de votre conjoint, possibilité de faire payer votre formation ou de vous faire accompagner dans la création de votre entreprise). Ne négligez surtout pas la partie introspection. Connaître et respecter ses limites ne doit pas être perçu comme un frein ou de l’auto-censure. Il s’agit d’une donnée initiale à prendre en compte, tout simplement. Et puis, rien n’interdit de dépasser ses limites, si on se sent prêt à le faire !

#3 Trouver sa niche pour bien choisir son business

Même les femmes entrepreneures les plus motivées peuvent avoir du mal à choisir la bonne idée d’entreprise. Pour certaines entrepreneuses en herbe, les idées circulent librement mais ne prennent jamais leur envol. Pour d’autres, les idées sont vagues et superficielles et sont donc rejetées et jamais pleinement explorées.

Sachez tout d’abord qu’il ne suffit pas “de bien le sentir”, l’intuition ne fait pas tout ! Choisir une niche uniquement par rapport à ses goûts est également une erreur. Bien sûr, dans un souci de sincérité et d’adéquation personnelle, mieux vaut être en phase avec son produit. Mais cela n’est pas suffisant.

L’important est de déterminer quel peut être le problème, le besoin de votre cible, et ensuite d’élaborer une solution innovante. Avant d’être entrepreneur on est aussi un client, un consommateur. Il faut donc réfléchir objectivement en ce sens.

Attention également à l’originalité et à ses dérives ! Avoir une approche qui se démarque oui, être farfelue, non !

#4 S’inspirer des bonnes personnes

Tous les entrepreneurs le savent et le répètent, on ne peut pas y arriver seul. Même si votre entreprise est votre bébé et que c’est vous qui tenez les rênes, il faut bien des petits coups de pouce, des bonnes ondes autour de soi. Cela peut être votre entourage, c’est même souhaitable ! Mais cela peut aussi être des personnes inspirantes, dont vous suivez le parcours.

En écrivant cela je pense tout particulièrement à Margaux Klein. Elle est une vraie femme, pas un nom d’entreprise fictif. Lorsqu’elle a commencé à travailler, elle était jeune et en surpoids. Elle a décidé de se prendre en main après un choc dans sa vie. Elle a tout d’abord créé un blog sur la nutrition qui a rapidement rencontré le succès.

Sa notoriété lui a permis de vendre des ebooks sur sa méthode permettant de perdre du poids. Ainsi, ce qui n’était que des revenus complémentaires est devenu une activité à temps plein, extrêmement lucrative.

Son secret ? Une solution innovante et une approche pragmatique, pour une des préoccupations majeures des habitants des sociétés occidentales : perdre du poids ! Elle a choisi sa niche dans un domaine très concurrentiel, mais elle a su se démarquer et créer une vraie communauté autour d’elle.

Je ne le répéterai jamais assez, mais lisez, informez-vous et inspirez-vous de personnes positives ! Souvent, ces entrepreneurs sont partis de rien et ont connu l’échec. Mais là où d’autres auraient baissé les bras, ils ont au contraire persévéré, analysé les raisons de leurs échecs, pour mieux rebondir ensuite. C’est ce qui fait leurs parcours si passionnants et si inspirants.

J’espère que vous vous sentez plus à l’aise avec l’idée d’entreprendre, et que cet article vous fait envisager l’avenir sous un jour nouveau. J’attends avec impatience vos commentaires et faites-moi part de vos idées de business !

A LIRE AUSSI:

2 réflexions sur “Être Une Femme qui Entreprend | Bien Choisir son Business en 2020”

  1. En tout cas les articles sont motivants. Ils donnent et/ou redonnent de l’espoir et de la motivation.
    J’aime beaucoup la page Instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page