Devenir Rédactrice Web Freelance : La Clé De La Liberté !

Envie de vous lancer dans l’entrepreneuriat sans prendre de risques ? La rédaction web est peut-être LA solution.

Ces derniers temps, les freelances sont de plus en plus nombreux à proposer leurs services de rédaction d’articles de blog, de fiches produits pour les e-commerçants ou encore d’ebook afin d’attirer des prospects qualifiés.

Pour les femmes, être rédactrice web freelance comporte bien des avantages : la liberté de travailler à domicile, la possibilité d’organiser leur travail comme bon leur semble, le moyen de gagner de l’argent sur internet et d’envisager un avenir professionnel florissant. Cerise sur le gâteau, si vous êtes une adepte de voyages, vous serez ravie d’apprendre que travailler sur le web est le paradis sur terre des digital nomads. Vous êtes mère au foyer et prête pour le grand changement ? Prenez le temps de lire cet article d’une maman qui m’a partagé son expérience pour allier vie personnelle et vie professionnelle comme une cheffe : Lucie Rondelet

Comment devenir rédactrice web : le parcours de Lucie Rondelet

Devenir rédactrice web freelance ne requiert ni diplôme, ni expérience particulière. Cependant, pour qu’une entreprise ou un blogueur s’intéresse à vos services, vous devez avoir une plume affûtée, faire preuve de curiosité et vous former quotidiennement, notamment sur les techniques de base du référencement naturel.

Non, cela n’est pas fait pour n’importe qui. Mais rassurez-vous, si vous aimez écrire avec passion et que vous avez d’excellentes compétences en rédaction, vous devriez le considérer comme un choix de carrière.

J’ai eu la chance d’interviewer Lucie RONDELET, bloggeuse, formatrice, YouTubeuse et créatrice du site formation-redaction-web. Elle partage sa passion et son expertise dans le domaine de la rédaction web depuis maintenant plusieurs années. Sans connaissance particulière à la base, Lucie est maintenant à la tête de plusieurs business en ligne et a créé une immense communauté autour de la rédaction de contenu.

Je vous laisse, dès à présent, vous imprégner de l’interview d’une vraie web entrepreneure.

Comment avez-vous débuté en rédaction web ?

J’ai démarré en 2012, alors que je cherchais un complément de revenu. J’étais agent de voyages et j’étais à découvert chaque mois… J’ai cherché « comment arrondir ses fins de mois » sur Google et je suis tombée sur un article qui parlait de rédaction web. J’ai donc démarré sur les plateformes (Textbroker et Textmaster plus précisément).

Combien gagnez-vous en tant que rédactrice web freelance ?

Lorsque j’étais rédactrice web, je gagnais en moyenne 3 600 euros par mois (lissés sur l’année). Je prenais beaucoup de vacances pour rentrer en France (car je n’y vis pas) et j’étais en équivalent mi-temps. C’était la belle vie ! :-p

Quels sont vos horaires de travail et comment planifiez-vous votre temps avec vos enfants ?

Je ne suis plus rédactrice web aujourd’hui, mais formatrice. Lorsque j’étais rédactrice, je n’avais qu’un seul enfant et je ne travaillais que le matin. Aujourd’hui, je suis à la tête d’une entreprise gourmande en temps et en énergie. J’ai près de 1 000 élèves en e-learning et une équipe de correctrices et coachs à driver. Je m’implique généralement de 40 à 70 h par semaine et j’ai deux enfants de 3 et 6 ans. Je travaille lorsqu’elles (ce sont des filles) sont à l’école, mais aussi le soir, une fois qu’elles sont couchées. Lorsqu’elles sont chez leur père (car je suis séparée), il peut m’arriver de travailler jusqu’à 17 h d’affilée.

Comment trouvez-vous des clients en rédaction web ?

Je conseille à mes élèves de les démarcher directement depuis le web, les réseaux sociaux et en étant présent sur les différents salons dédiés à l’entrepreneuriat. C’est assez simple lorsqu’on est force de proposition et que l’on est conscient de ses compétences, car il y a du travail « à la pelle »… tout le monde a besoin de contenu rédactionnel ! Le tout est d’oser !

Quels sont les inconvénients d’être rédactrice web ?

On ne sait pas de quoi demain sera fait ! Les clients réguliers sont plus rares que les ponctuels, ce qui peut générer du stress chez les personnes anxieuses. Pour ma part, j’ai réussi rapidement à me rassurer, car j’ai bien vu qu’il suffisait de démarcher pour trouver de nouveaux clients et souvent, lorsque j’en perdais un, j’en retrouvais un mieux car j’avais plus d’expérience ! Ce turn-over était finalement intéressant, même s’il y avait un côté « montagnes russes émotionnelles » assez présent. Certaines personnes ont aussi du mal à démarcher et à travailler seules… ce n’est pas mon cas, mais je l’entends souvent.

Quels conseils pouvez-vous donner aux femmes qui souhaitent devenir rédactrice web ?

Avant de vous lancer, assurez-vous d’être capable de démarcher des clients, d’organiser votre entreprise, votre temps et votre comptabilité. Vous devez aussi être prêtes à continuer à apprendre sans cesse, car le SEO (référencement naturel, aspect indispensable dans ce métier) exige une veille permanente. Vous devez aussi faire preuve d’une curiosité sans bornes et d’adaptation. Enfin, ne vous lancez pas si vous n’avez pas une belle plume et une orthographe irréprochable ! Et si tout ce que je viens de citer ne vous fait pas peur, alors, foncez ! Un métier formidable vous attend !

Pensez-vous que la rédaction web en freelance serait un travail idéal pour les mamans au foyer ?

Non, je ne le pense pas, car il est très difficile de se concentrer (lire des sources fiables, rédiger, se relire attentivement) avec des enfants à proximité. J’ai essayé, c’est clairement impossible.

Comment se former à la rédaction web avec Lucie Rondelet

Image de Lucie Rondelet habillée en noir et elle fixe l'objectif avec un  visage légèrement souriant.
Lucie Rondelet

Aujourd’hui, vous avez créé votre propre formation en ligne en rédaction web. Pouvez-vous nous en dire plus ?

J’ai créé une formation en e-learning qui permet aux novices et même aux rédacteurs web avancés de suivre des cours pour devenir rédacteur web SEO freelance. J’y enseigne les bases de la rédaction web, mais aussi le référencement naturel, l’accompagnement d’entrepreneur, l’organisation, etc. C’est une formation professionnalisante sur 6 mois. Elle est très complète et permet d’avoir un job à la clé. La formation est très souvent rentabilisée dès les premiers mois, ce qui est confortable pour les élèves puisque je propose un paiement en plusieurs fois. Elle est de plus garantie satisfait ou remboursé sous 30 jours. Mon équipe et moi-même suivons les élèves de très près, il y a une action à mener à la fin de chaque cours et nous corrigeons les exercices de ceux qui le souhaitent. Le taux de réussite est excellent, tout comme le taux de satisfaction (nous sommes en train de sortir les chiffres, mais il y a des centaines d’élèves à sonder !).

Sur quelles plateformes peut-on trouver de bonnes rédactrices web en freelance ?

Sur LaRedacDuWeb bien évidemment ! On peut aussi me contacter en MP, je vous mets gratuitement en relation avec les rédacteurs les mieux adaptés à vos besoins.

Un grand merci à Lucie d’avoir partagé avec nous son expérience en tant que rédactrice web en freelance.

Si vous aussi ce choix de business à domicile vous plaît n’hésitez pas à suivre à la lettre les conseils de Lucie et à réaliser sa formation en ligne en rédaction web.

Voici d’autres moyens que j’ai trouvés pour vous mettre en relation avec des clients à la recherche de rédactrices web en freelance. Il y en a beaucoup d’autres, mais essayez-les d’abord :

J’espère que vous avez trouvé cet article utile. Si oui, n’hésitez pas à laisser un petit commentaire pour nous donner votre ressenti à la lecture de cette interview et de ce choix de carrière (qui est clairement l’un des 10 meilleurs business à domicile pour les femmes au foyer ou au chômage !).

Si vous voulez être au courant des actualités et connaître d’autres moyens efficaces pour gagner de l’argent depuis chez vous et pour épargner suffisamment, n’oubliez pas de vous inscrire à ma liste de diffusion.

A lire aussi:

12 réflexions sur “Devenir Rédactrice Web Freelance : La Clé De La Liberté !”

  1. Je trouve cet article très intéressant et complet par rapport aux questions qu’on pourrait de poser avant de lancer dans ce métier.

  2. Article Intéressant ! J’aime beaucoup le concept de partager sous forme d’interview les expériences d’entrepreneurs, ça permet de mieux se projeter…

    1. Merci beaucoup! C’est exactement le but de ce blog. Interviewer des femmes qui sont expertes pour vous donner tous les outils pour démarrer dans le monde de l’entrepreneuriat

  3. Bonjour Yébé, j’ai découvert votre blog dans mon feed FB et je me suis directement abonnée.
    Votre blog est une source enrichissante de conseils pour les femmes comme moi qui souhaitent travailler de mon domicile. Bon week-end à vous,

    1. Bonjour Nina! Je vous remercie d’apprécier mon travail. J’espère que les futurs articles vous plairont 🙂 Bon week-end à vous également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page